Comment savoir si le vin est bon à la dégustation ?

Déroulement de la dégustation


Il n'est pas toujours évident pour un novice de savoir si le vin est bon à la dégustation. Les œnologues vous le diront, la dégustation est tout un art que seule une pratique rodée permet de dompter. L'objectif étant de déterminer si le vin est bon ou mauvais, en faisant preuve d'objectivité, sans tenir compte de vos goûts.

Déroulement de la dégustation


La dégustation est un procédé qui va nécessiter de mobiliser vos trois sens, visuel, olfactif et gustatif. L'aspect visuel va prendre en compte la couleur et les reflets qui constituent l'arôme et donnent une indication sur l'âge du vin, l'éclat et la limpidité qui donnent une idée sur la qualité d'élaboration et enfin la fluidité ou les larmes de vin sur le verre qui donnent une indication sur la concentration en alcool et en sucre. Pour l'aspect olfactif, le premier nez est le premier contact olfactif avec le vin. Cette première phase va permettre de se faire une idée sur la qualité, l'intensité et la palette aromatique du vin. Pour une analyse plus fine, on applique le second nez après avoir agité le verre. Aéré, le vin va dégager tous ses arômes. Pour finir, on aborde l'aspect gustatif. L'attaque, la première impression du vin en bouche, qui peut être souple ou franche. L'évolution du vin désigne la manière dont le vin se développe en bouche. La finale désigne les sensations qui restent en bouche.

Critères qui permettent de qualifier un vin de bon ou de mauvais


En général, un vin est de qualité lorsque sa robe est dense et brillante. Pour un vin rouge, plus la robe est claire, plus le vin est léger et plus elle est sombre, plus le vin est dense, tannique, robuste, charpenté. Si la couleur tire vers le violacé, le vin rouge est jeune, tandis que si elle tire vers l'orangé, le vin est vieux. Pour les vins blancs, plus il est vieux plus sa robe tend vers le jaune doré.
En outre, plus on a de larmes, plus le vin est alcoolisé, plus il va être rond dans la bouche. Pendant le contact olfactif, la complexité des fragrances qu'il dégage est le facteur qui va déterminer sa qualité. Plus on a de variété d'arômes, plus le vin est de qualité. Enfin, au niveau du goût, plus on a un équilibre entre le fruit, l'acide et le sucre, plus le vin permet de garder une harmonie en bouche et plus il est meilleur. Il faut également savoir que plus les sensations se prolongent, plus le vin est dit long en bouche et donc de qualité.